En 1950, grâce au dévouement et à l’activité du très révérend père Jean Albertini, provincial des franciscains, et de Monsieur l’Abbé Giudicelli que le couvent sera une nouvelle fois sauvé de la ruine et que les frères franciscains pourront à nouveau en reprendre possession. A cette occasion, les dons et concours divers afflueront de toute part. Dès lors, et ce jusqu’au début des années 70, le couvent accueillera une école qui aura vu passer nombre de personnalités insulaires sur ses bancs.

couvent1950 1951.jpg